Libero Zuppiroli sur la politique universitaire

Le professeur de physique de l’EPFL publie un petit livre qui dénonce la politique menée par l’EPFL ces dernières années, une politique qui reflète les volontés des autorités politiques en charge de l’éducation et de la recherche à travers l’Europe.

Le Temps l’a interviewé, extrait:

La politique universitaire contemporaine, spécialement là où il y a de l’argent – c’est-à-dire dans les universités techno-scientifiques –, est une politique violente. […] Elle ressemble à la politique appliquée dans les grandes entreprises. Elle repose sur le contrôle, et une défiance à l’égard des chercheurs. Lorsque l’expérience a débuté à l’EPFL, le modèle managérial et boursier avait le vent en poupe, à l’image de la bulle internet: il n’est pas étonnant que les politiques aient voulu donner ce modèle à une université. Aujour­d’hui, la situation a changé, et l’on devrait s’interroger sur ce modèle.

La suite est à lire ici: http://www.letemps.ch/Page/Uuid/2615a668-2afa-11df-9430-6778e9c7e283/Les_universit%C3%A9s_c%C3%A8dent_%C3%A0_la_logique_de_mode

Publicités

  1. SIMON

    Cher M. Zuppiroli,
    Vous évoquez là un problème bien réel,
    Bon courage….




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :