Contre la privatisation de l’éducation et de la recherche.

Dans Le Temps du jour, il y a un article sur le campus Novartis de Bâle:

«Il y a un hic, ce qui se construit là, c’est un quartier fermé au public, qui présente presque tous les équipements caractéristiques d’une ville, mais qui fonctionne en quasi-autarcie…»

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/35551246-d61b-11de-b6b8-2a8dd448be04/Novartis_ville_nouvelle_du_savoir

Après le Nokia Research Center de l’EPFL, il semble clair que la politique suisse de la recherche et de l’enseignement supérieurs tend à la privatisation de ces domaines. Le mouvement Education is not for Sale de Genève s’engage activement dans la lutte pour un enseignement et une recherche indépendants !

Publicités



    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :